QUELLES MATIÈRES POUR UNE DÉCO ÉCOLO?

Par Diana

26/04/2021

Quand on pense décoration on pense tout de suite aux accessoires, de type de style etc Malheureusement souvent c’est très moyen côté bilan carbone et préservation de l’environnement car les produits sont très (très) rarement fabriqués en France, ils ont une durée de vie assez limité et ils sont difficilement réparables . Enfin les matériaux utilisés ne sont pas toujours très sains, ni pour nous ni pour la planète. Plus ils sont transformés, plus l’impact est important et cause donc de la pollution, augmente la consommation d’énergie et les ressources naturelles…

En attendant de passer aux voitures électriques (si ce n’est déjà fait) et de construire sa maison écologique je vous donne des alternatives pour meubler sa maison avec des matériaux qui sont beaux maison surtout respectueux de l’environnement.

Cette démarche permet de travailler sur la qualité de l’air intérieur grâce aux produits qui ont une concentration faible en Composés Organiques Volatils (COV). Dans un second temps, la fabrication et le transport sont des critères importants. Avec une production locale (ou européenne) on limite les dépenses énergétiques et cela permet de privilégier le savoir-faire local. Enfin, le critère éthique et solidaire est pris en compte également . Les règles du commerce équitable doivent être respectées avec une vigilance accrue concernant les conditions de travail, l’environnement et le prix d’achat (labels FSC, PEFC par exemple)

  1. Pour les revêtements de sols classiques comme le carrelage, les stratifiés ou la moquette ne sont pas franchement recommandés, notamment à cause des traitements chimiques dont ils font l’objet.

Pour une déco entièrement naturelle, mieux vaut donc se tourner vers :

  • Le parquet en bambou
  • Le parquet en bois massif, et plus précisément le chêne et le châtaignier
  • Les fibres végétales, c’est-à-dire le sisal, le coco ou le jonc de mer (le plus résistant des trois)
  • Le linoléum, composé d’huile de lin, de liège et de bois
  • Le liège
  • La moquette écologique, à base de papier ou de poils de chèvre

2. La revêtements muraux les plus couramment utilisés, tels que la peinture, le papier peint ou encore le lambris PVC contiennent des produits chimiques qui peuvent même être toxiques pour notre santé. De plus, leur fabrication est tout sauf écoresponsable puisqu’ils nécessitent l’extraction de matières premières, comme le pétrole par exemple.

Heureusement, il existe des alternatives pour réduire votre impact sur l’environnement :

  • Le liège
  • Le papier peint à base de papier recyclé ou le papier peint compostable à base de plantes
  • Le bambou
  • Le lambris en bois massif
  • Les enduits naturels à base d’argile, de plâtre ou de chaux (mes préférés)
  • Les peintures naturelles…

3. Le mobilier et accessoires décoratifs

On s’inspire du minimalisme et on fait le tri en s’interrogeant sur ce dont on a vraiment besoin et ce qui est superflu. Vous pouvez opter pour les meubles de récup’ des fois un coup de peinture suffit. Si vous préférez le neuf alors privilégiez les matériaux suivants :

  • Les meubles en bois massif sont les bienvenus
  • Les meubles en bois flotté récupéré sur la plage
  • Les meubles en bambou sont étonnamment solides tout en restant économiques.
  • Les meubles en carton : légers et bien plus résistants qu’on ne l’imagine !
  • Les meubles en cuivre : en plus d’apporter une touche originale à la décoration, ils sont recyclables à l’infini !

4. Pour vos textiles (rideaux, housses de coussins, nappes…), vous pouvez vous tourner vers le coton bio, du lin, du chanvre, voire de la laine, du feutre ou du cachemire garantis sans traitements chimiques.

5. La touche finale ! Aucune déco ne serait complètement écolo sans les plantes ! Les plantes vertes, en plus de donner vie à votre espace, ils jouent un rôle essentiel dans un intérieur. Nombreuses d’entre elles sont dépolluantes et ont la capacité de purifier l’air. Et on en a plus que besoin !

Aucune déco ne peut être 100% écologique (pour l’instant) mais l’initiative et la prise de conscience sont déjà un très grand pas vers une vie plus écologique

Pin It on Pinterest

Share This